Accueil > Actualités > L'actualité des Chrétiens d'Orient > Au mois de mai, l’Œuvre d’Orient fête ses 160 ans

Au mois de mai, l’Œuvre d’Orient fête ses 160 ans

12/05/2016

A l'occasion de son 160ème anniversaire, l'Œuvre d'Orient organise 4 événements exceptionnels à la fin du mois de mai et en juin : un concert, un colloque, une messe et une table ronde.

 Les événements pour fêter les 160 ans

 

Jeudi 26 mai : Colloque « l’enseignement catholique au Moyen-Orient et la Francophonie »

Programme des tables rondes

1ère table ronde : La dimension politique de la francophonie, c’est à dire les valeurs que véhicule le français et la place de la France. La francophonie, vecteur d’universalité et de modernité, facteur de promotion de la personne, d’éducation à la paix, d’encouragement au dialogue entre les religions.

2ème table ronde : Des outils pédagogiques à adapter, ou la place du français dans le système éducatif et la formation des professeurs.

3ème table ronde : Des outils pédagogiques à inventer. Quelle place accorder aux manuels et aux nouvelles technologies ; les manuels existants sont-ils adaptés ? Leur coût permet-il d’en user ?

 

Jeudi 26 mai : Concert au profit des chrétiens d’Orient à l’église de la Madeleine, 20h30

Programme :

-- Création mondiale du Requiem de Rémi Guillard, dirigée par Virginie Dejos

-- Œuvres religieuses de Verdi, Gounod, Fauré, Bizet, Franck, Gomez, dirigé par Rémi Guillard

Interprétés par l’Octuor de Lutèce, Ghislaine Petit-Volta à la harpe, à l’orgue François-Henri Houbart, titulaire du grand orgue, et Michel Geoffroy, titulaire de l’orgue de choeur

Solistes : Eve Stirn, soprano, et Andoni Etcharren, baryton

Billetterie : 35€ la place, réservation sur le site de la FNAC, ainsi que sur place le soir du concert.

Les bénéfices récoltés durant la soirée seront reversés à L’Œuvre d’Orient.

 

Dimanche 29 mai : Messe célébrée par le Cardinal Georges Alencherry à Notre-Dame de Paris, 15h30

A l’occasion de cet anniversaire, la messe annuelle de l’Œuvre d’Orient sera célébrée cette année par le Cardinal Georges Alencherry, Archevêque majeur de l’Église syro-malabare. La célébration aura lieu à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, en présence du Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris et Ordinaire des orientaux catholiques en France.

C’est la première fois qu’une messe en rite syro-malabare sera célébrée à la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

 

Mercredi 8 juin : Table-ronde « Patrimoine des chrétiens d’Orient : Une richesse à faire connaître » à l’Institut du monde arabe, de 18h30 à 21h30, dans le cadre des Jeudis de l’IMA

Programme : Introduction de Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient
Vincent Deroche, Directeur de recherche au CNRS
Narmin Ali Amin, Co-directrice de la Mission archéologique française de Bazyan et membre de la mission archéologique française de Qasr Shemanok
René Elter, Archéologue à l’école biblique et archéologique française
Colonel Ludovic Ehrhart, chef de l’Office centrale de lutte contre le trafic de
biens culturels.

 

Débat animé par Sébastien de Courtois, écrivain, journaliste, producteur de « Chrétiens d’Orient » sur France Culture

Entrée libre, dans la limite des places disponibles

 

+ parution du livre de Mgr Pascal Gollnisch « Chrétiens d’Orient, résister sur notre terre » (28 avril 2016 -- éd. Le Cherche-Midi)

 

 

Histoire et mission de l’Œuvre d’Orient

 

L’Œuvre des Ecoles d’Orient

Augustin Cauchy

Baron Augustin Cauchy

En 1856 naissait l’Œuvre des Ecoles d’Orient, association destinée à venir en aide aux enfants du Liban, à l’initiative d’un groupe de laïcs autour du Baron Cauchy, célèbre mathématicien. En 1858, elle est reconnue « œuvre d’Église » par le pape Pie IX. En 1860, le massacre des chrétiens par les Druzes lui impose d’élargir son champ d’action et d’ouvrir hôpitaux et dispensaires. Elle devient Œuvre d’Orient.

Une Œuvre sur le terrain

L’Œuvre d’Orient est une organisation française qui vient en aide aux chrétiens orientaux par le biais des évêques, des prêtres et des communautés religieuses sur le terrain. Son soutien s’inscrit dans le long terme -- c’est ce qui en fait sa spécificité -- mais elle sait aussi intervenir en urgence, en cas de guerre, conflit ou catastrophe naturelle.

Soutenue par ses 70 000 donateurs, l’Œuvre d’Orient finance chaque année plus de 1000 projets menés par 400 communautés et institutions chrétiennes. Ces dernières œuvrent auprès de tous ceux qui en ont besoin, sans considération d’appartenance religieuse, dans une vingtaine de pays, principalement au Moyen-Orient, mais aussi dans la Corne de l’Afrique, en Europe Orientale et en Inde. En 2015, 14 117 236,41  € ont été distribués.

Elle concentre son action autour de l’Éducation (écoles, crèches, jardins d’enfants, orphelinats, foyers…), les Soins et l’aide sociale (dispensaires, hôpitaux, institutions pour handicapés, maisons de retraites…), l’Action culturelle et la vie des diocèses (bourses d’études, centres de formation, bibliothèques, traduction de livres…). Depuis le début des conflits en Irak et en Syrie, elle apporte également une aide humanitaire sur place, aux déplacés et aux réfugiés au Moyen-Orient.

L’Œuvre d’Orient considère avec force et conviction l’importance pour les chrétiens d’Orient de rester dans leurs pays d’origine : ces derniers sont chez eux, depuis les débuts du christianisme et sont des vecteurs de paix dans des sociétés ou les différentes confessions peinent parfois à cohabiter. L’Œuvre d’Orient ne peut pourtant ignorer ceux qui, fuyant des drames, font le choix de quitter leur pays et arrivent en France. C’est ainsi qu’elle coordonne aujourd’hui le CCARCO, comité sous l’égide de l’Episcopat Français visant à soutenir l’accueil social et humain des réfugiés chrétiens d’Orient.

Une organisation présente dans toute la France

Afin d’informer et de sensibiliser sur les origines et la situation des chrétiens d’Orient aujourd’hui, l’Œuvre d’Orient intervient dans toute la France à travers différentes actions : expositions et conférences dans les paroisses ; interventions dans les établissements scolaires à l’aide de supports pédagogiques adaptés ; organisation de colloques et tables rondes… L’Œuvre d’Orient répond aussi à la demande croissante des jeunes qui souhaitent aller à la rencontre des chrétiens orientaux à travers « Antiokia », son réseau de jeunes.

Retour à la page précédente Vous souhaitez soutenir les actions de l'Œuvre d'Orient ? Nous aider

L’actualité de l’Œuvre

Les projets de reconstruction de l'Œuvre d'Orient en Irak et en Syrie

Chronique de Mgr Gollnisch

14/10/2017 - Une Eglise détruite en Syrie et un déplacement au Liban

Chroniques plus anciennes