Accueil > Actualités > L'actualité des Chrétiens d'Orient > Ukraine : commémoration du 81ème anniversaire du Holodomor

Ukraine : commémoration du 81ème anniversaire du Holodomor

23/11/2014

Les Ukrainiens de France commémorent l'Holodomor - le génocide par la famine

au mémorial de l'Holodomor

au mémorial de l'Holodomor

Du 21 au 23 novembre le diocèse de l’Église gréco-catholique ukrainienne de Saint-Volodymyr le Grand de Paris et la communauté ukrainienne de France organisent une série d’événements dédiés :

  • à la mémoire des victimes de la famine de 1932-33 (Holodomor),

Les manifestations auront lieu à Paris et dans la ville de Senlis, où résida au XIème siècle, la fille de Iaroslav le Sage, Anne de Kyiv, reine de France. C’est dans cette ville que l’année dernière les Ukrainiens ont acheté une église, dans laquelle a été fondé le Centre Culturel Anne de Kyiv.

«Ces commémorations sont fondamentales. L’Europe qui connaît sa propre crise, commence à comprendre les dangers qui menacent l’Ukraine et tout le continent. Il est très important d’évoquer avec force, le drame et l’esprit de l’Ukraine moderne », a déclaré Borys GUDZIAK évêque ukrainien gréco-catholique. Selon lui, à Paris comme dans les capitales européennes, le témoignage des Ukrainiens est nécessaire non seulement pour l’Ukraine, mais aussi pour l’Europe elle-même.

 

Les organisateurs aspirent à un double objectif : les évènements tendent d’une part à montrer la complexité de la situation actuelle en Ukraine, à attirer l’attention sur les événements historiques tragiques et à démontrer l’importance de la recherche de la vérité dans un cadre historique et culturel plus large. Ils tendent d’autre part à permettre aux Ukrainiens de l’Europe de l’ouest de rester unis dans l’épreuve avec les Ukrainiens d’Ukraine, sur le long chemin du pèlerinage de la peur à la dignité restaurée.

 

Les célébrations prévues seront : une liturgie commémorative en la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, un dépôt de gerbes à l’Arc de Triomphe, une liturgie solennelle en l’église ukrainienne de Senlis, une table ronde autour du thème «La guerre en Ukraine et la recherche de la paix à la lumière de l’héritage millénaire des Saints Princes martyrs Borys et Hlib », une exposition de photos de Youry Bilak, intitulée « Maidan « .

 

En outre, à l’occasion du Millénaire du Martyr des Princes Borys et Hlib, qui sera célébré en 2015, le 22 novembre à Senlis sera annoncée la création de la Confrérie de Borys et Hlib. « Le but de cet ordre est de soutenir les hommes: ceux qui défendent leur terre en Ukraine et en général, les hommes du monde entier qui vivent une crise d’identité profonde » – explique Monseigneur GUDZIAK. Le témoignage des princes martyrs Borys et Hlib est unique, car 1000 ans avant Mahatma Gandhi, Martin Luther King et Nelson Mandela, ils ont appelé à la non-violence, refusant de s’engager dans la lutte contre leur frère Sviatopolk. Au XXe siècle les mouvements de non-violence et des droits civiques ont changé le cours de l’histoire sur les continents asiatique, américain et africain. Leur force prophétique est maintenant nécessaire dans l’ex-Union soviétique -- selon les organisateurs.

Participeront aux évènements solennels son Excellence M. Oleh SHAMSHUR, Ambassadeur d’Ukraine en France, son Excellence Mme Tetiana IZHEVSKA, Ambassadeur d’Ukraine auprès du Saint-Siège, Mr. Myroslav MARYNOVYCH, célèbre dissident ukrainien, défenseur des Droits de l’Homme,ancien prisonnier du Goulag ; Mgr Guy Thomazeau Archevêque émérite de Montpellier, Monseigneur Borys GUDZIAK Évêque de l’Éparchie Saint Volodymyr-le-Grand de Paris des Ukrainiens pour la France, le Benelux et la Suisse, Monseigneur Hlib LONCHYNA Évêque de l’Éparchie de la Sainte-Famille de Londres, Monseigneur Benedikt ALEKSIJCHUK, évêque auxiliaire de Lviv, Monseigneur Ken NOWAKOWSKI évêque de New Westminster, Canada ; Monseigneur Jacques Benoit--GONNIN, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis, l’historien français Antoine ARJAKOVSKY Directeur de recherche au Collège des Bernardins, Madame le Maire de Senlis, ainsi que des  représentants du gouvernement français, et les représentants des organisations ukrainiennes.

Pendant les célébrations à Senlis seront également présentés l’équipe des architectes chargés de la restauration de l’église des Saints Borys et Hlib et du Centre Culturel Anne de Kyiv : l’architecte américaine, d’origine ukrainienne Mme Larysa KURYLAS, auteur du Mémorial du Holodomor à Washington et des architectes français Atelier: B612 Philippe de POTESTAD et Laura SCHNEEGANS, sélectionnés suite à un appel d’offres, qui ont précédemment participé à des projets tels que le Musée du Louvre ou le Musée Pierre et Marie Curie à Paris.

Rappelons que l’église ukrainienne de Senlis a été acquise en septembre 2013 grâce à des fonds provenant en grande partie de donateurs entrepreneurs de Lviv et des donateurs privés en France. Le bâtiment a besoin d’être rénové, il n’a pas été utilisé depuis des décennies. Un groupe de passionnés a entrepris de faire revivre cette église et a fondé le Centre Culturel Anne de Kyiv, avec l’objectif d’en faire un lieu de rayonnement culturel et une source de connaissances sur l’Ukraine en Europe occidentale. Au cours de cette année, l’église ukrainienne de Senlis a accueilli plusieurs événements, des visites organisées, et a organisé des actions de solidarité avec Maidan, en raison de l’actualité en Ukraine.

Retour à la page précédente Vous souhaitez soutenir les actions de l'Œuvre d'Orient ? Nous aider

L’actualité de l’Œuvre

Les projets de reconstruction de l'Œuvre d'Orient en Irak et en Syrie

Chronique de Mgr Gollnisch

16/09/2017 - l'actualité de la semaine

Chroniques plus anciennes