Accueil > Actualités > L'actualité des Chrétiens d'Orient > Opération Mossoul-Ninive : pour le retour des chrétiens

Opération Mossoul-Ninive : pour le retour des chrétiens

26/07/2017

Trois ans après avoir été chassés de leurs villes et de leurs villages par Daech, les chrétiens d’Irak réfugiés pour la plupart à Erbil, commencent à envisager de retourner chez eux. Aidons-les à rentrer !

Pour faire un don, cliquez ici

Karamless, Bartella, Bashiqa, Barzani, Qaraqosh, Telescoff, Baqofa, Batnaya, …
Trois ans après avoir été chassés de leurs villes et de leurs villages par Daech, les chrétiens d’Irak réfugiés pour la plupart à Erbil, commencent à envisager de retourner chez eux.
Partout, les édifices religieux, les magasins, les écoles et la majorité des maisons ont été saccagés, pillés, brûlés ou totalement détruits. Les dégradations des services publics (eau, électricité, sécurité, …) sont conséquentes.
Aujourd’hui, malgré cela, des chrétiens font le pari de l’avenir et sont décidés à revenir avec leurs familles. A Qaraqosh, 400 familles se sont réinstallées et des boutiques apparaissent. Les habitants déplacés n’attendent plus qu’un signal fort pour envisager le retour.

Dans tous ces villages de la plaine de Ninive, du 20 au 24 juillet, l’Œuvre d’Orient a réinstallé des statues de la Vierge Marie dans les églises, comme symbole de Vie, symbole de la résurrection des lieux. A Mossoul, où Mgr Pascal Gollnisch s’est rendu avec Sb Sako, Patriarche chaldéen et une délégation d’évêques, la vierge de Fourvière a pu être déposée par le Cardinal Barbarin.

« Aidons les chrétiens à reprendre rapidement leurs terres avant que d’autres ne s’en emparent » SB Louis Raphaël Sako, Patriarche des chaldéens

 

don irak projet

 

OFFRONS À CES FAMILLES UN AVENIR SUR LEUR TERRE

 

Nos équipes travaillent aujourd’hui en lien étroit avec les responsables religieux et locaux à Qaraqosh et Karamless en vue d’offrir aux familles qui souhaitent revenir les conditions nécessaires au retour dans leur ville.
Certaines maisons sont complètement détruites (coût de la reconstruction moyenne par maison : 60 000€), brûlées (coût de la rénovation moyenne par maison : 20 000€) ou endommagées (coût de la rénovation moyenne par maison : 3 500€).

Les familles doivent pouvoir rentrer chez elles à la rentrée de septembre. Pour cela nous rénovons en priorité les maisons endommagées.

 

Retour à la page précédente Vous souhaitez soutenir les actions de l'Œuvre d'Orient ? Nous aider

L’actualité de l’Œuvre

Les projets de reconstruction de l'Œuvre d'Orient en Irak et en Syrie

Chronique de Mgr Gollnisch

14/10/2017 - Une Eglise détruite en Syrie et un déplacement au Liban

Chroniques plus anciennes